Est-il obligatoire d’effectuer une visite médical avant d’intégrer une entreprise ?

Publié le : 05 février 20225 mins de lecture

Le bon fonctionnement d’une entreprise dépend de la vie que mènent les salariés au sein de la société, mais également des résultats qu’apportent ces derniers. Sans salarié, il n’y aurait pas de succès et tout serait en vain. Ainsi, la santé des salariés est importante dès son embauche pour prévoir une rentabilité à long terme pour l’entreprise. Il est vrai que la loi impose des visites médicales à chaque salarié d’une entreprise, à certaines périodes de l’année. Mais dans quel intérêt ? Pourquoi la loi exige t- elle cela ? À son embauche, chaque salarié doit-il se soumettre à ce règlement ? Comment se passe cette visite médicale ?

La visite d’information et de prévention : est-ce la visite obligatoire d’embauche ?

Il n’y a pas que dans l’intérêt de l’entreprise que la visite médicale soit bénéfique, mais surtout pour celui qui vient de se faire embaucher. Auparavant, on parlait de visite médicale d’embauche, qui plus tard a été remplacée par la visite d’information et de prévention. Cette visite est réalisée par des professionnels de santé comme un médecin, un interne ou des infirmiers. La visite consiste à établir un diagnostic complet du salarié sur son état physique et mental, afin de savoir s’il répond aux attentes de l’entreprise. Le code de travail exige et impose cette visite médicale dès l’embauche, pour toutes les catégories de travail, dans le temps, mais aujourd’hui, elle est préalable pour certains personnels naviguant comme les commandants, les hôtesses, etc. Depuis 2017, la loi d’El Kohmri a fait évoluer cette restriction en passant la limite seulement pour les postes à risques. Ainsi, en cas de négligence ou d’absence de cette visite médicale, l’employeur responsable d’assurer la médecine du travail est exposé à une faute vis-à-vis de son salarié. Pour en savoir plus, suivez ce lien

Comment se passe cette visite médicale ?

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une visite médicale avant que l’employé ne commence à occuper le poste dont il a été reçu. Néanmoins, il est prévu que cette première se passe dans les trois mois de l’embauche. À cet effet, le salarié est soumis à un contrat de travail sous condition résolutoire. Au cas où ce dernier n’est pas apte suite à sa visite, le contrat sera résilié de plein droit. Afin d’éviter un tel désagrément, il est préférable de programmer cette consultation médicale avant d’occuper le poste. Qu’en est-il de la procédure en soi ? La visite médicale du salarié consiste à se renseigner sur son état de santé physique, sensoriel, psychologique. Un dossier sur sa santé sera ouvert et décrira tous les détails le concernant. Des analyses sanguines lui seront faites pour déterminer l’existence ou non d’une quelconque maladie qui pourra paralyser son travail. Des situations lui seront exposées pour voir sa capacité mentale et sa psychomotricité pour réagir. Le médecin responsable de la visite, informe le patient des situations auxquelles le salarié peut faire face au travail. Il appartient également à ce médecin de l’orienter face aux risques qu’il peut courir au travail et comment s’en sortir physiquement et moralement.

Quels sont les résultats possibles après une telle visite ?

Comme la visite est censée être préalable à la prise de travail, il n’existe que deux hypothèses possibles en tant que résultat. La première option est l’aptitude au poste. À cet effet, le médecin rédige une fiche en trois exemplaires qu’il remet au salarié, à son employeur et une copie qu’il conserve en tant qu’archive. Cette fiche consistera en un dossier pour la suite des visites médicales à effectuer. Dans le cas échéant, le salarié est déclaré inapte pour le travail. Une lettre recommandée sera adressée à ce dernier et à son employeur pour leur informer de l’état de santé de l’intéressé. La lettre prévoit les voies de recours face à cette inaptitude, mais également les possibilités d’adaptation de poste pour le salarié.

Plan du site